Actualité

Réforme moklandaise

« L’année 2018 s’annonce riche en retournements  pour les Moklandais. L’application d’un nouveau maximum de 12 points au lieu des 600 ainsi que d’une échelle d’impact deux fois plus grande prévue pour la rentrée devrait bouleverser les plus réactionnaires ! »

Le ton alarmiste de cet extrait du journal officiel du Mokland  pourrait inquiéter les joueurs d’Openmok habitués à une situation politique plutôt stable dans le petit monde des cartes à jouer DIY, mais que ces derniers se rassurent: après avoir analysé en détail les conséquence de cette décision sur les règles de jeu, notre équipe en tire un bilan tout à fait positif.Tout d’abord, pourquoi changer le maximum de points d’attaque et de résistance autorisé par carte de manière aussi radicale ? En le réduisant à seulement 12, contre les 600 points admis jusque là, on pourrait croire à un véritable sabotage destiné à évincer les Moks ayant vu le jour sous l’ancien régime ! Rassurez vous, une gomme ou au pire une paire de ciseaux suffiront à ré-habiliter vos chères cartes de collection. Quand au bénéfice d’une telle réforme, il est indiscutable: non seulement les nouvelles cartes gagnent largement en lisibilité mais le résultat des combats est maintenant moins dû au hasard.Mais ce n’est pas tout ! La véritable avancée de cette réforme concerne les cartes variations : sur l’ancienne échelle d’impact, il était tout bonnement impossible d’ajuster leur puissance avec finesse. Dorénavant, les points d’impact se calculent sur une échelle de 6, deux fois plus « fine » qu’avant. Par exemple, la carte « Acharnement » qui permet de faire une attaque supplémentaire aura maintenant un impact de 2 (2 impacts = 1 dégât) et ne pourra être jouée que lorsque l’adversaire aura posé deux cartes Caractère devant lui.

Vous comprendrez qu’à la suite de tels changements, nous auront totalement ré-écrit les règles d’Openmok Evolution et nous vous conseillons fortement de les lires ainsi que de consulter la liste des variations officielles dont vous pourrez vous inspirer pour créer les vôtres.

J’aimerais profiter de cette mise à jour pour remercier Sébastien Pauchon, Éminent concepteur de jeux et membre (entre autre) des Space Cowboys, pour le temps précieux qu’il m’a accordé. En effet, une bonne part de cette mise à jour est inspirée par ses conseils et son analyse d’Openmok !

N’attendez pas pour vous rendre à la page des téléchargements, affûtez vos ciseaux, taillez vos crayons et découvrez le nouveau design des cartes 2018 qui laisse encore plus de place à vos dessins qu’avant !

Publié le

Liberté d’interprétation.

Une rencontre récente avec un joueur motivé m’a fait prendre conscience que les règles actuelles laissaient la place à une certaine liberté d’interprétation tout à fait positive -car source de créativité- mais possiblement déstabilisante pour qui n’est pas habitué à une telle liberté.

Cet article accompagne une mise à jour mineure des règles d’Openmok Evolution (màj du 22 avril 2018).*


Suite à la réforme 2018, la carte « Total K.O. doit avoir un taux d’impact de 7 !

On rencontre typiquement une grande marge d’interprétation dans les règles concernant les points d’impacts des cartes variations. Il est impossible de définir une formule précise pour calculer les impacts de cartes qui n’ont pas encore été inventées, cela restera toujours au créateur d’une carte de réfléchir à son effet sur la partie. La question qui se pose est donc de trouver comment préserver l’équilibre entre deux adversaires qui se rencontrent pour la première fois, avec chacun leur propre compréhension du jeu.

Le site propose des exemples de cartes variations classés par points d’impact et je pense qu’il est raisonnable de commencer par les utiliser avant de se lancer dans la création de cartes inédites. Cette liste d’exemple est destinée à grandir, complétée par les inventions des joueurs, vos idées sont les bienvenues et vous pouvez utiliser le formulaire de contact pour me les transmettre, je me réserve cependant le droit de corriger leur taux d’impact afin de pouvoir les ajouter aux cartes « officielle » tout en respectant la dynamique induite par les cartes déjà publiées.


La notion de « variante de jeu » peut être un moyen de préserver différentes manière de jouer tout en gardant des règles de base le moins complexe possible. La variante multijoueur (qui sera le sujet d’un autre article) est un bon exemple de l’ambiguïté que peuvent avoir certaines cartes variation: le terme « adversaire », par exemple, qui ne pose pas de problème si l’on joue à deux, devient sujet à interprétation dés lors qu’il peut désigner plusieurs personnes. C’est donc aux règles d’une variante d’amener des précisions sur ces situations et d’être éventuellement accompagnée par des cartes exemple.

La variante multijoueur n’est pas encore présente dans les règle officielles car trop de questions sont encore en suspend, mais les premiers essais ont été très amusants.

Une autre solution pour préserver l’équilibre entre les joueurs réside dans l’intérêt de pouvoir créer ses propres cartes plutôt que d’avoir à les acheter, il est en effet facile d’en créer certaines à double afin de les prêter à son adversaire et de lui proposer une partie à armes égales. Il est également possible d’élaborer une « parade » aux attaques de l’adversaire, entre deux parties, bien entendu.


N’hésitez pas à tester de nouvelles règles, le site d’Openmok est là pour proposer une base qui mettra d’accords les joueurs en cas de doutes ou de litiges. Mais c’est votre créativité qui rendra ce jeu amusant !

Philippe Dunant


*la mise à jour du 22 avril 2018 amène quelques corrections dans la formulation des règles afin de clarifier certaines situations mais n’apporte pas de changements concernant le déroulement d’une partie d’Openmok.

Publié le

Mise à jour de la rentrée 2017

Il est temps de présenter la dernière version d’Openmok, déjà en ligne depuis début septembre. C’est une mise à jour importante et même si les cartes des versions précédentes sont tout à fait compatibles (comme promis) certains changements méritent d’être regardés à la loupe.

Tout d’abord, il existe maintenant deux variantes: Openmok Bataille, beaucoup plus simple à jouer, et Openmok Evolution qui reprend les cartes et les règles de jeu telles qu’elles étaient jusqu’à présent mais avec quelques subtilités supplémentaires.

Openmok Bataille se joue sur le principe d’une bataille de cartes traditionnelle et reprend les trois types de puissance (force, magie, agilité) utilisés également dans la variante Evolution. Ces types, représentés par des symboles, permettent aux joueur de s’affronter à la manière de « Feuille, caillou, ciseaux ».

Consulter les règles d’Openmok Bataille

L’utilisation des symboles (un marteau, une étoile et une spirale) est maintenant également utilisé sur les cartes Caractère de la variante Evolution. « Caractère » étant le nouveau nom des cartes de base, sur lesquelles il faudra répartir les points d’attaque et de résistance.

Un changement majeur apporté par la mise à jour concerne les cartes spéciales, qui permettent d’inventer des action pour changer le déroulement du jeu dans la variante Evolution. Baptisées « Cartes Variations« , elle ont maintenant des « points d’impacts » qui devront être définis par le créateur de la carte. Les cartes Variation donnent aux joueurs la liberté de configurer leur jeu comme il le souhaitent, c’est là tout l’intérêt d’Openmok Evolution. Cependant, si aucune réglementation n’existait, certaines parties pourraient être complètement déséquilibrées. Les points d’impact sont là pour faire office de garde-fou.

Une carte Variation très puissante aura un impact élevé et ne pourra être jouée que sous certaines conditions ; au contraire, si elle impacte de manière égale les deux adversaires (par exemple lorsque chacun peut ajouter une nouvelle carte), elle aura un impact nul et pourra être jouée à tout moment. Les règles d’Openmok Evolution détaillent précisément comment définir et utiliser la notion d’impact.

Ces nouveautés dans la variante Evolution, qui rendent le jeu plus intéressant, pourraient décourager certains joueurs, à cause de la longueur et de la complexité des règles. La variante Bataille leur permet de créer des cartes Openmok avec lesquelles ils pourront jouer sans difficulté.

La vocation d’Openmok est avant tout d’inciter les gens de tout âge à créer, inventer et partager, que ce soit à travers le dessin ou la réflexion.

 

Publié le

Nouveautés chez Openmok pour la rentrée…

Je profite des vacances pour préparer une grosse mise à jour d’Openmok. Disponible à la rentrée 2017, elle amènera entre autre une toute nouvelle variante du jeu: Openmok « bataille » qui se joue avec des règles beaucoup plus simples et qui conviendra mieux aux plus jeunes. Quant aux experts, ils apprécieront à coup sûr les améliorations proposées par cette nouvelle édition.

Pour patienter jusque là, vous pouvez télécharger les gabarits d’une nouvelle venue chez Openmok: la carte « collector », qui offre une liberté de création totale aux artistes en herbe et aux collectionneurs.

Télécharger le gabarits d’Openmok « collector » !

 

Publié le

Premier atelier Openmok

Le 24 mai 2017, à la maison de quartier des Grands Huttins, s’est tenu le premier atelier « officiel » d’Openmok.

Une enfant qui est partie avant que je puisse prendre ses créations en photo a amené une nouvelle idée: sur une feuille de gabarits totalement vierge (ceux servant à inventer de nouvelles cartes spéciales) elle a dessiné de magnifiques Moks, sans points ni pouvoirs, uniquement pour l’image. Je me suis rendu compte qu’Openmok permettait aussi cette approche. Une idée à mettre en avant au prochain atelier…

Publié le

Cartes spéciales illimitées !

Double multiplication

La mise à jour du 22 avril 2017 amène un complément à l’utilisation des cartes spéciales afin d’augmenter les possibilités de développement du jeu. En effet, dans la première version, il était spécifié qu’on ne pouvait utiliser qu’une seule de ces cartes par partie. Pourtant, les cartes spéciales font tout l’attrait d’Openmok: c’est grâce à elles que chaque partie peut être différente, il semblait donc intéressant de leur donner plus de place.

Une règle moins restrictive

  • Chaque joueur peut, à tout moment mais une seule fois par tour, utiliser une carte spéciale qui permet de changer le cours du combat. Il suffit alors de suivre les indications de cette carte.
  • La même carte ne peut pas être utilisée deux fois pendant la partie.
  • Si les joueurs sont en possession de plusieurs cartes spéciales, ils doivent décider avant de commencer la partie du nombre de cartes spéciales qu’il sera possible d’utiliser.
  • Si un des joueurs est en possession de cartes spéciales qu’il a inventé lui-même, il devra les montrer à son adversaire avant de commencer la partie afin que celui-ci décide s’il accepte le combat dans ces conditions.

Attention, cette article commence à dater et pourrait embrouiller les nouveaux joueurs qui le liraient avant d’avoir lu la dernière version des règles. Les cartes spéciales se nomment maintenant cartes « Variations » et comportent un système de points d’impact.

Je vous conseille la lecture d’un article plus récent.

Consultez les règles complètes d’Openmok.

Publié le